Carrusel Interior img01 Carrusel Interior img02 Carrusel Interior img03 Carrusel Interior img04 Carrusel Interior img05 Carrusel Interior img06 Carrusel Interior img07 Carrusel Interior img08 Carrusel Interior img09

Basilique des pèlerins de la Madeleine

L'origine de la basilique de la Madeleine est liée à l'assistance aux pèlerins sur le chemin de Saint Jaques. Plus précisément, une des fonctions de la basilique, ainsi que dans d'autres villes du Gipuzkoa, est celle d'Hôpital. L'exercice de cette mission, au Moyen-Âge, était d'une importance vitale. Il fut un refuge pour les personnes infectées par le mal de San Lazaro, c'est-à-dire, il faisait la fonction de "Lazareto" ou lépreux.

Son existence remonte au milieu du XIVe siècle. Il fut érigé en terrains du conseil, dans un endroit loin des remparts de la ville, dans un faubourg qui été accessible sur le port de Passages. Toutefois, lorsque la population augmentait, l'ermitage était entièrement intégré dans la zone urbaine. Au début du XVIIe siècle, la Magdalena cessait d'effectuer les tâches d'hôpital ou de refuge pour les pauvres, donc il marquait le début de sa progressive et déclin perpétuel. À 1886, après avoir acquis son aspect actuel, la basilique de la Madeleine ne retourné pas à souffrir des interventions notables qu'après près de 120 ans. À partir du XX siècle il fut soumis aux importants travaux de restauration et d'assainissement par son accusé détérioration.

À ce centre n'allaient pas seulement à la recherche du remède les pèlerins de Saint-Jacques. On a trouvé des documents qui, en plus, assistaient autant les lépreux de la ville que ceux d'autres peuples du Gipuzkoa, e, même de la Navarre. La tradition consistait en entrer à la basilique-hôpital par une porte et, une fois guéri, sortir par l'autre porte. À une date ultérieure, ils se sont dirigées à la basilique en quête de guérison, les mères ayant des enfants touchés par "le mal de la bouche"ou l'aphte. Toutefois, compte tenu de sa grande vocation, les résidents utilisant pour venir à ce Sainte avec toutes sortes de demandes, donc dans le temple toujours avait des bougies allumées.

Au Moyen-Âge, le chemin de Saint Jaques formé avec Rome et Jérusalem, l'un des pèlerinages-clé. A cette époque, la Magdalena était une invocation éminemment sanitaire, en fondant son caractère hospitalier avec le métier que Marie Magdalena tenté d'exercer sur le corps mort de Jésus Christ dans le matin de sa résurrection. Parce que le fait transcendante et sommet du christianisme, la résurrection, avaient comme son premier témoin à la Magdalena de Galilée. Marie Magdalena est la première personne qui, selon l'écriture Jésus apparaît après de ressusciter et qui annonce aux apôtres que l'aventure n'avait pas finis et que la mort n'avait pas réduit au silence les paroles du prophète ressuscité.

modulo fra

Oarsoaldea

Office de Tourisme d´Errenteria

Madalen kalea 3. 20100 Errenteria
0034 943 494 521

Collaborateurs

 

Euskadi basque country Eusko Jauralitza - Gobierno Vasco

 

Explore San Sebastian region

Racontez nous votre expérience et nous la publierons sur le web